Mois: août 2014

#13 Au Bureau

Jeudi dernier, après un délicieux French 75 au London Café et une Délirium Red au Trappist, la faim a commencé à pointer le bout de son nez. Et c’est au restaurant Au Bureau qu’elle a été assouvie.

Au Bureau est situé en plein centre ville de Caen, face au Monoprix et en prime à quelques minutes de chez moi. J’ai ainsi souvent eu l’occasion de passer devant sans pour autant m’y arrêter. De ce que l’entrée laissait entrevoir l’intérieur avait l’air très agréable, banquettes en cuir, lumière tamisée et grands espaces. Tout semblait donc réuni pour y passer un agréable moment.

Nous avons donc commencé par un apéritif, un Kir mandarine à un prix relativement raisonnable suivi d’un Fish&Chips lui aussi tout à fait abordable. Niveau cuisine, rien à redire, le plat était bon et bien garni. En revanche, le gros bémol se situe au niveau du service … Peut être un manque de chance ce soir là, mais l’attente était particulièrement longue alors que la salle était quasiment vide et les boissons nous ont été apportées près de 30 min après l’arrivée des plats. Niveau addition, on s’en sort relativement bien, puisque mon plat et mon apéritif m’ont coûté 16 euros. Une première visite qui se clôture donc en demi-teinte.

photo

Au Bureau

41 Boulevard Maréchal Leclerc, 14000 Caen

#12 Louise et Juliette

9782709629324-G (1)De ma dernière visite au Mémorial de Caen je n’ai pas ramené uniquement des souvenirs et de l’émotion. Après un bref passage à la boutique de souvenirs, je suis rentrée chez moi avec un roman de Catherine Servan-Schreiber « Louise et Juliette ».

Nul besoin de vous préciser que le sujet du livre n’est pas léger compte tenu du lieu d’achat … Mais cette période de l’Histoire a toujours été source d’intérêt pour moi.

« Louise et Juliette » ça parle de quoi ? En quelques mots, c’est l’histoire bouleversante de deux soeurs inséparables que tout opposera pendant la guerre. Quand l’une vivra cachée, l’autre sombrera doucement mais sûrement dans les rouages de la collaboration.
Le roman commence avec le portrait de deux vieilles femmes en fin de vie dont l’histoire nous sera détaillée dans le corps du roman.

J’ai trouvé quelques longueurs à l’intrigue, mais on tremble, on accuse, on compatit ou on condamne au même rythme que les personnages.

L’histoire est complète, avant, pendant et surtout après la guerre, nous suivons les déboires de ces deux soeurs qui malgré les rancoeurs et les incompréhensions décident de se pardonner et de se comprendre.

Une jolie lecture qui décrit les liens très fort qui unissent des membres d’une même famille dans un contexte des plus difficiles.

#11 El Olivo

Si vous cherchez à aller au restaurant à Caen, il y’a 70% de chances qu’on vous en conseille un dans le Vaugueux, quartier de la ville connu pour ses nombreuses offres en terme de restauration.

Ainsi après avoir longuement hésité entre différents lieux, nous avons choisi d’aller dîner vendredi soir au restaurant El Olivo, situé au commencement du Vaugueux. J’avais très souvent entendu parler de ce restaurant sans jamais avoir eu l’occasion de les tester. C’est désormais chose faite et voici mes impressions.

Dans un premier temps la terrasse y est très agréable et permet de profiter des jolies soirées d’été comme ce fut le cas la semaine dernière. Niveau carte, il y’a de quoi ravir tout le monde, les amateurs de viandes, de poissons où ceux qui se contentent d’une salade, vous trouverez de quoi satisfaire vos papilles.

Pour vous parler de ce que j’ai testé, je vous recommande chaudement le carpaccio de bœuf au parmesan en entrée, une assiette bien fournie et un assaisonnement pile comme il faut, un délice. Ensuite, le tartare de saumon frais que j’ai commandé était également très correct, rien de sensationnel mais tout de même très bon avec des frites et de la salade en accompagnement.

Niveau addition, les prix sont corrects mais comptez tout de même une trentaine d’euros minimum avec une entrée, un plat et un apéritif.

 

El Olivo

32-34 Rue du Vaugueux

14000 Caen

 

  photo